Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Clef secrete Se souvenir de moi

SUJET : OM1 et orchestre

OM1 et orchestre il y a 1 an 10 mois #3016

  • mathieujm
  • Portrait de mathieujm
  • Hors Ligne
  • Pragmatic Expert
  • Messages : 174
  • Remerciements reçus 12
A mon tour de vous soumettre deux extraits d'un enregistrement récent
Orchestre symphonique "réduit".
Piano Steinway de concert.
Programme Mozart, Beethoven.
Enregistrement avec un unique couple de Line Audio OM1, dans une grande salle à l'acoustique bien adaptée.
1er extrait : concerto pour piano
J'ai ajouté un poil de réverb courte avec un petit délai pour augmenter la distance au piano qui était juste devant les micros
2ème extrait : Symphonie
Brut de pomme !

J'avais enregistré le même type de répertoire avec la même formation, au même endroit 2 ans avant mais avec 3 couples de mic. Finalement, avec la limitation de la profondeur un peu exagérée, je préfère cette version (due au manque de temps pour mettre en place un dispositif plus complexe)
Dernière édition: il y a 1 an 10 mois par mathieujm.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

OM1 et orchestre il y a 1 an 10 mois #3021

  • kingsdavid
  • Portrait de kingsdavid
  • Hors Ligne
  • Pragmatic Gold
  • Messages : 252
  • Remerciements reçus 6
Je me répète mais tu as vraiment de la chance d'enregistrer des bons musiciens. Ca donne envie de travailler et quand on rentre de la prise de son, on a l'impression d'être allé pour quelque chose.
1er extrait : mis à part le piano trop devant, malgré la reverb, c'est très beau.
2ème extrait : c'est un peu trop sec. J'ai rajouté de la reverb, peu être un peu trop mais je trouve que ça rend mieux. Le timbre du hautbois est bizarre, peu être car un peu loin des micros.
Ca roule un peu dans les graves quand il y a les timbales non ?

www.dropbox.com/s/6vmmu8w2nihh667/Extrai...zart_reverb.mp3?dl=0
Dernière édition: il y a 1 an 10 mois par kingsdavid.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

OM1 et orchestre il y a 1 an 10 mois #3022

  • Krisprolls
  • Portrait de Krisprolls
  • Hors Ligne
  • Pragmatic Gold
  • Messages : 410
  • Remerciements reçus 7
JM !!!! J'adore !!!!! Magnifique !
Bien-sûr il s'agit un peu de deux mondes : l'intimité ronde et chaude du piano et la finesse un peu plus distante de l'orchestre, mais lorsqu'ils se superposent c'est tout simplement magique car ils se complètent à merveille.
De plus j'ajouterais qu'il y a un petit côté vinyle à tout ça. J'ai l'impression d'écouter les version Brendel/Mariner et franchement !!!!! OUaaaaawwwww
donc Ouawww sur toute la ligne !!!!!!!
il n'y a pas assez de points d'exclamation sur mon clavier... Alors j'ajoute des points de suspension !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

OM1 et orchestre il y a 1 an 10 mois #3025

  • mathieujm
  • Portrait de mathieujm
  • Hors Ligne
  • Pragmatic Expert
  • Messages : 174
  • Remerciements reçus 12
J'avoue avoir été très agréablement surpris par la rondeur du piano. J'avais déjà enregistré un des pianos de cette salle (le même ?) avec le même matériel mais sous les doigts d'un autre pianiste et je trouvais l'enregistrement très dur. Rien à voir avec cette fois.

Ici la contrainte était d'essayer d'équilibrer le piano et l'orchestre avec les limites qui m'étaient imposées par la salle et la non possibilité de faire du multipiste..
Le piano était derrière le chef, ouvert bien sur vers le public. Du fait du couvercle, je ne pouvais pas trop monter les micros. Le pied était 2 ou 3 m devant le piano et les micros à une hauteur (environ 3m) telle qu'ils étaient dans l'axe de la pente du couvercle. J'avais lu dans différents forums cette solution qui me parait excellente lorsqu'on a de la hauteur de plafond. Elle permet que le couple de mics voit toutes les cordes du piano, qu'il soit relativement élevé par rapport à la table d'harmonie et donc dans un axe naturel de propagation des ondes sonores qu'elle produit et surtout d'éviter toutes les réflexions sur le couvercle.

Cet enregistrement me rappelle un disque Lyrinx que j'avais adoré avec Catherine Collard au piano et l'orchestre de Cannes Provence Cote d'Azur dans le concerto de Grieg. Ce label enregistrait avec un seul couple et j'avais été enthousiasmé par les timbres, l'image en largeur et en profondeur et l'homogénéité de l'ensemble. Bon le jeu de la pianiste était merveilleux... C'est très loin de toute la production actuelle en matière de concertos pour piano, Donc je comprends tout à fait que David y trouve à redire.

Et content d'avoir satisfait le grand K. :)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.155 secondes
Propulsé par Kunena